Rapport poids puissance en vélo

Pour calculer son rapport poids puissance en vélo sans plus attendre :

Calculette rapport poids puissance

Qu’est ce que le rapport poids puissance
à vélo ?

Le rapport poids-puissance à vélo est une mesure qui permet d’évaluer l’efficacité et la capacité d’un cycliste à produire de la puissance en watt par rapport à son poids corporel.

Il s’agit donc d’un rapport puissance/poids.

Ce rapport facilite la comparaison entre des athlètes de morphologies différentes. Si l’objectif est de mesurer uniquement sa puissance individuelle, le nombre de watts à lui seul est suffisant.

Ce rapport puissance/poids s’utilise pour des efforts en montagne, sur une pente raide, un parcours avec du dénivelé ou lors de sprints courts.

Plus le rapport est élevé, plus le cycliste est dit performant.

En connaissant le rapport poids puissance déployé, l’athlète peut mieux analyser ses performances et sa progression.

Comment calculer le rapport poids puissance à vélo ?

Pour calculer le rapport puissance/poids, il est nécessaire de mesurer la puissance développée par le cycliste et de connaître son poids corporel.

La puissance peut se mesurer à l’aide d’un capteur de puissance installé sur le vélo, en utilisant un home trainer connecté ou en effectuant un calcul de puissance.

Une fois la puissance et le poids connus, le calcul du rapport poids-puissance se fait en divisant la puissance par le poids. Par exemple, si un cycliste développe 280 watts et pèse 75 kilogrammes, son rapport poids-puissance est de 3,73 watts par kilogramme (280/75).

Le rapport poids/puissance s’exprime en watt par kg.

Calculer son rapport poids puissance

Contrairement au calcul de puissance, le calcul du rapport poids puissance est très simple.

Il n’y a que deux données à prendre en compte.

Vous pouvez utiliser la calculette en ligne en haut de cette page pour connaître votre ratio, ou alors, retenez la formule : puissance / par votre poids.

Qu’est-ce qu’un bon rapport poids puissance à vélo ?

Un bon rapport de puissance est très subjectif.
Tout d’abord, il faut connaître le niveau du coureur cycliste, sa fréquence d’entraînement, et ses aspirations.

Il y a un autre point important.
Le rapport poids puissance s’utilise pour comparer des efforts semblables.
Il faut choisir le même parcours pour analyser et comparer ses données.
Un col de 5 km à 4% ne donnera pas les mêmes résultats qu’un col de 16 km à 8% de moyenne.

Voici quelques exemples :

  • Hautacam : 13.8 km à 7.7%
    Lors de son ascension en 2022, Jonas Vingegaard a réalisé la montée en 36’39 mn avec 434 watts soit 6.35 watts/kg. Romain Bardet, en 41’51, avec 374 watts, et à 5.40 watts/kg
    Source : https://www.chronoswatts.com/watts/22/
  • La Planche des Belles Filles : 6.97 km à 8.77%
    Pendant la montée du Tour de France en 2022, Pogacar a réalisé la montée en 19’42 mn avec 461 watts soit 6.65 watts/kg. Warren Barguil, en 22’29, à 397 watts, et à 5.75 watts/kg
    Source : https://www.chronoswatts.com/watts/53/
cycliste pour calculer sa vitesse moyenne de vélo

Barres protéinées pour être performant

Retrouvez la sélection des meilleures barres protéinées.

Des barres avec des ingrédients naturels et plus de 17% de protéines.

Dans quel cas de figure utiliser ce ratio ?

Suivre son ratio poids/puissance apporte de nombreux avantages :

Optimisation des performances : En calculant et en surveillant régulièrement votre rapport poids puissance, vous pouvez identifier vos points forts et vos axes d’amélioration. Cela vous permet de concevoir un programme d’entraînement spécifique pour cibler vos faiblesses et maximiser vos performances sur le vélo.

Comparaison équitable : Le rapport poids puissance permet de comparer les performances des coureurs cyclistes de différentes tailles et poids, de manière équitable.

Identification des objectifs : En connaissant votre rapport actuel, vous pouvez définir des objectifs réalistes et spécifiques pour améliorer vos performances. Vous pouvez vous fixer des objectifs de puissance à atteindre tout en maintenant votre poids actuel ou en visant une perte de poids progressive et saine.

Entraînement adaptés : En utilisant le rapport poids puissance comme référence, vous pouvez adapter vos séances d’entraînement en fonction de vos objectifs spécifiques. Par exemple, si vous souhaitez améliorer votre puissance, vous pouvez vous concentrer sur des exercices de force et de résistance. Si vous visez à perdre du poids tout en maintenant votre puissance, vous pouvez intégrer des séances d’entraînement spécifiques axées sur l’endurance et des exercice d’intervalle.

Amélioration des performances en montée : L’amélioration du ratio watt/kg permet au coureur cycliste de monter les côtes plus rapidement et avec moins d’effort. 

Motivation et suivi des progrès : Le calcul régulier du rapport poids puissance vous permet de suivre vos progrès au fil du temps. En constatant une amélioration de votre rapport, vous gagnez en confiance et en motivation. Cela vous encourage à poursuivre vos efforts et à continuer à vous améliorer en tant que cycliste.

Comment améliorer son rapport poids puissance ?

Il y a deux facteurs qui permettent d’améliorer son rapport poids puissance : la puissance dégagée et le poids du cycliste.

Afin de développer plus de puissance, il y a plusieurs entraînements bénéfiquent : entraînement en force et entraînement en côte. Des exercices avec intervalle sont souvent les plus efficaces. L’amélioration de la technique de pédalage peut également contribuer à une utilisation plus efficace de la puissance produite.

La gestion du poids est également un facteur important pour améliorer sa puissance par kilo. Cependant, il est important de le faire de manière saine et progressive, en travaillant avec un nutritionniste ou un coach sportif pour atteindre un équilibre entre performance et santé.

Que vous ayez un profil de grimpeur, de puncher ou de sprinter, les objectifs et les exercices seront différents. Adaptez vos entraînements en fonction de votre profil cycliste.

Tableau poids puissance du cycliste : référence

Ce tableau permet seulement de donner une idée du niveau d’un cycliste en fonction des watts par kg déployés.

Ce tableau est loin d’être précis. Il ne tient pas en compte le type d’effort (compétition vs entraînement) et le type de parcours (pourcentage et longueur du col).

Ici, la référence est basée sur un effort d’environ 30 minutes en montée :

Puissance en Watts (pour un homme)Niveau du cycliste
Entre 5.8 et 6.8 watts/kgProfessionnel (le gratin !)
Entre 5.2 et 5.8 watts/kgProfessionnel
Entre 4.7 et 5.2 watts/kgSemi-professionnel
Entre 4.2 et 4.7 watts/kgCycliste confirmé
Entre 3.5 et 4.2 watts/kgBon cycliste
Moins de 2.5 kg watts/kgCycliste sans entraînement
Puissance en Watts (pour une femme)Niveau du cycliste
Entre 5 et 5.7 watts/kgProfessionnel (le gratin !)
Entre 4.6 et 5 watts/kgProfessionnel
Entre 4.1 et 4.6 watts/kgSemi-professionnel
Entre 3.6 et 4.1 watts/kgCycliste confirmé
Entre 3 et 3.6 watts/kgBon cycliste
Moins de 2.1 kg watts/kgCycliste sans entraînement

Conclusion pour les cyclistes

Le rapport puissance poids joue un rôle crucial dans la performance des coureurs cyclistes. Il représente l’efficacité avec laquelle un cycliste peut générer de la puissance par kilogramme de poids corporel.

En comprenant et en optimisant votre rapport, vous pouvez améliorer vos performances sur le vélo, que ce soit lors des ascensions, des sprints ou des efforts prolongés.

cycliste pour calculer sa vitesse moyenne de vélo

Ravito sains et efficaces pour les cyclistes

Retrouvez la sélection des meilleures barres protéinées.

Des barres avec des ingrédients naturels et plus de 17% de protéines.