Calcul de watts en cyclisme

Le calcul de watts en cyclisme est un des indicateurs de référence pour mesurer la performance à l’entraînement et en course. 

Découvrons l’utilité de ce calcul, ses avantages, ses inconvénients et un exemple d’analyse.

Qu’est-ce que le calcul de watts en cyclisme ?

Le calcul des watts en cyclisme est devenu une méthode courante pour évaluer et suivre les performances des cyclistes. ll permet d’obtenir des données objectives sur la quantité de puissance produite pendant un effort, ce qui peut être utilisé pour mesurer la progression, établir des zones d’entraînement, analyser la technique de pédalage et optimiser les stratégies de course.

Est-il important de mesurer ses watts ?

Tous les cyclistes n’ont pas nécessairement besoin de calculer, suivre ou connaître les watts fournis. C’est un indicateur utile pour les cyclistes faisant beaucoup de compétition ou des cyclistes souhaitant progresser.

Le calcul de watts apporte des donnés à l’entraînement et en course qui donneront des indications précises sur l’état de forme. Avant de pouvoir utiliser le calcul de watts comme référence, il est important de faire de nombreuses sorties pour connaître son rapport poids puissance selon les parcours empruntés.

Comprendre les bases

Qu’est-ce qu’un watt ?

Un watt est une unité de mesure de la puissance, représentant le taux de transfert d’énergie par unité de temps. Dans le domaine du cyclisme, les watts sont utilisés pour mesurer la puissance développée par un cycliste lors de son effort physique.

Comment la puissance est-elle mesurée en cyclisme ?

En cyclisme, la puissance peut se mesurer de deux façons. D’un côté, avec les capteurs de puissance, et de l’autre, avec une calculatrice. Comme vous vous en doutez, les résultats sont beaucoup plus fiables et rapides avec un capteur de puissance. La calculatrice apporte également des avantages. Elle permet de connaître son rapport poids puissance sans avoir besoin d’un capteur de puissance. Elle permet également de calculer les watts d’autres coureurs.

  • Capteur de puissance : il y a quatre principales façons d’installer un capteur de puissance sur son vélo : sur le pédalier, sous les pédales, dans la manivelle et dans le moyeu. Plusieurs marques se partagent le marché. Les prix varient grandement. Plus vous avez besoin de données précises, plus le prix du capteur est élevé.
  •  Calcul manuel : il est tout à fait possible de connaître ses watts sans capteur. Nous vous expliquons la formule ci-dessous.

Comment calculer la puissance en watt d’un cycliste ?

La formule précise pour calculer la puissance en watt d’un cycliste est :

Puissance = Wa + Wf + Wp

1/ Wa (résistance de l’air) = 0.5* mva * SCx* (V)3

Mva : masse volumique de l’air = 1.2 (varie en fonction de l’altitude et °C)
Scx : coefficient de pénétration dans l’air = dépend de la position du cycliste (0.43 mains au cintre / 0.40 mains cocotte penché à l’avant / 0.39 mains cocottes très penché / 0.36 mains aux creux du cintres et buste horizontale)
V : vitesse cycliste en m/s

2/ Wf = C x P x g x V
C : coefficient rendement mécanique = 0.01 (vélo bien entretenu)
P : poids cycliste + poids vélo en kg
g : accélération de la pesanteur 9.81
V : vitesse cycliste en m/s

Ou pour plus de précision :
WffCrr = Crr x P x g x V
Crr : coefficient de résistance au roulement de la route ( ciment lisse 0.002 / billard asphalte 0.003 / route normale 0.004 / route dégradé 0.005)

Donc Wf = Wf méca (1ère formule) + WffCrr

3/ Wp = V * P * g * p
p : pourcentage de pente en %

Pour connaître sa puissance, générée en watts, il suffit d’additionner ces trois éléments :
Wa + WffCrr + Wp.

Il est conseillé d’effectuer un test FTP pour connaître son niveau de puissance. 

Facteurs influençant les watts d’un cycliste

Il y a deux types de facteurs qui influencent les watts d’un cycliste. Nous les appellerons  facteurs cycliste et facteurs extérieurs.

– Les facteurs cycliste incluent : la position sur le vélo, le poids de l’athlète, le poids du vélo (avec bidon),

– Les facteurs extérieurs incluent : l’état de la route, la force du vent, l’altitude, la température, et le degrés de la pente.

Il est important que le vélo soit bien nettoyé pour éviter tout risque de frottement. Pensez à entretenir votre chaîne de vélo régulièrement pour éviter tout encrassement. 

Quel est un bon rapport poids puissance en vélo ?

Une fois que vous connaissez la puissance déployée, vous pouvez calculer votre rapport poids puissance.

Il s’agit simplement de diviser la puissance déployée du cycliste par son poids.

Ce rapport est très régulièrement utilisé pour analyser les performances.

Un cycliste avec un rapport poids puissance élevé, c’est-à-dire un poids relativement faible par rapport à sa puissance en watts, aura un avantage lors des ascensions. En effet, il pourra fournir une puissance plus élevée par kilogramme de poids corporel, ce qui lui permettra de gravir les pentes plus rapidement. C’est pourquoi de nombreux cyclistes professionnels accordent une grande importance à la gestion de leur poids et à l’optimisation de leur puissance pour obtenir un rapport poids puissance optimal.

Quelques valeurs indicatives : 

D’après le site Data Cranker, voici un tableau de valeurs répertoriant le niveau des cyclistes en fonction du rapport poids puissance (Watts/kg) : 

Conclusion sur le calcul des watts en cyclisme

Le calcul de la puissance en watts pour les cyclistes représente un atout majour dans le domaine de l’entraînement et de la performance. Grâce aux capteurs de puissance, les cyclistes peuvent mesurer avec précision la quantité d’énergie qu’ils produisent pendant leurs efforts, ce qui leur permet de suivre leurs progrès, d’évaluer leur performance et d’optimiser leur entraînement.

Un aspect crucial du calcul de puissance en watts est le rapport poids puissance. Ce rapport fait référence à la relation entre le poids du cycliste et la puissance qu’il est capable de développer. Il est essentiel car il influence directement les performances en cyclisme, notamment lors des montées ou des sprints.

Cependant, il convient de noter que le rapport poids puissance n’est pas le seul facteur déterminant des performances en cyclisme. D’autres éléments tels que la technique de pédalage, la résistance à l’air, la stratégie de course et la résistance musculaire jouent également un rôle essentiel. Il est donc important de trouver un équilibre entre le poids corporel, la puissance en watts et les autres aspects de la performance cycliste.

En définitive, le calcul de puissance en watts et le rapport poids puissance offrent aux cyclistes des outils précieux pour améliorer leurs performances, évaluer leur progression et adapter leur entraînement en conséquence.